Vincent Heden

Vincent Heden commence la musique à l’âge de 5 ans (orgue et
accordéon classique). Parallèlement, il pratique le théâtre et la danse. Ses
rencontres artistiques le mènent très rapidement au chant et au piano. En 1996, il
débute dans la troupe de Roger Louret (Les Années Twist, La Vie Parisienne).
Il rencontre en 1997 Yaël Benzaquen, qui lui permet de s’épanouir encore
aujourd’hui dans sa pratique du chant. Il découvre en Belgique le monde de la
comédie musicale anglo-saxonne en interprétant Harold Bride dans Titanic de
Maury Yeston à l'Opéra Royal de Wallonie. En 2001, on le retrouve dans
Chantons sous la pluie (Molière du spectacle musical 2001). Il est ensuite
l'Ange Déchu dans Anges & Démons de D.Hollier et L.Couson, le Soldat
Inconnu dans Le Paris d'Aziz et Mamadou d'Alain Marcel à l'Opéra Bastille,
Judas dans Jesus-Christ Superstar à Bruxelles. Puis il incarne le personnage de
Tintin dans Tintin et le temple du soleil, dont Didier Van Cauwelaert signe
l'adaptation française. Aux côtés de Catherine Ringer, il sera Pablo dans Concha
Bonita d’Alfredo Arias au Théâtre national de Chaillot. Dans Camille C. de
J.Kerr (Molière du spectacle musical 2005), il joue Paul Claudel, Jessie
Lipscomb et le Dieu Hermès, narrateur fantaisiste et facétieux de cette tragédie
musicale. Il obtient cette année-là le prix de l'interprète masculin du Festival Les
Musicals pour ses prestations dans Camille C. et Un Violon sur le Toit, dans
lequel il joue le rôle de Motel Kamzoil. On le retrouve dans l'Illusion Comique
de P.Corneille et La Ronde d'Arthur Schnitzler (m. en sc. M.Bierry) au Théâtre
du Poche Montparnasse, puis dans Panique à Bord de S.Laporte et P.Laviosa
(m. en sc. A.Boury) dans le rôle de Kevin pour lequel il obtient à nouveau le
prix de l'interprète masculin des Musicals. Il joue le rôle de Randy Curtis dans
Lady in the Dark de I.Gershwin, M.Hart et K.Weill (m. en sc. J-.Lacornerie,
coproduction Opéra de Lyon/Opéra de Rennes). Petite parenthèse New-Yorkaise
avec Metropolita(i)n de C.Mirambeau, K.Bloom et B.Kleinbort, joué au Laurie
Beechman Theatre de la 42ème rue, avant que Nina Companeez le choisisse
pour incarner le diabolique violoniste Charles Morel dans À la Recherche du
Temps Perdu adapté de l'oeuvre de Marcel Proust, aux côtés de Didier Sandre et
Dominique Blanc. Vincent a joué ensuite le rôle du Docteur Frankenstein au
Théâtre Dejazet (m. en sc. N. Grujic) dans Frankenstein Junior de Mel Brooks,
l’Idole dans Salut les Copains (m. en sc. Stéphane Jarny), la sublissime et
énigmatique Estelle dans DISCO (m. en sc. S. Jarny) de Agnès Boury et
Stéphane Laporte, Le capitaine Dreyfus (m. en sc. D. Benoin) de Michel
Legrand et D. Van Cauwelaert avant de revenir aux Folies Bergère pour y
incarner Ombre, le fantomatique maître des lieux dans Love Circus. Il a aussi
été la voix française de Jared Leto (Oscar du meilleur second rôle) pour le film
Dallas Buyers Club, et a dernièrement incarné les princes (et le loup) de
Perrault au théâtre de la Michodière. Il sera prochainement Mackie le Surineur
dans l’Opéra de 4 Sous de Brecht et Weill (m. en sc. Jean Lacornerie).

Le Projet Pédagogique de Vincent

LA VOIX COMME INSTRUMENT DE MUSIQUE

"La Voix comme instrument de musique, agile et fluide, comme moyen de communication, portant clairement notre sens, mais aussi comme baromètre de notre état interne et possible outil de bien-être. Le travail que je propose est étroitement lié au corps, qui contient la voix et lui permet de s’incarner. Une connaissance anatomique et physiologique du corps chantant me semble une base indispensable à une compréhension du chant et à une pratique saine et harmonieuse.

Pour compléter la boîte à outils du chanteur aguerri, la vision énergétique du Tao appliquée au chant me paraît plus que recommandée, affinant la conscience et les perceptions physiques de l’artiste. Appréhender ainsi le chant comme un mouvement perpétuel, jamais figé, un élément du vivant.

Sur cette base technique, nous pouvons alors aborder le sens. Celui des mots, bien sûr, mais plus largement aussi celui du contexte, de l’histoire, celle que l’on raconte et celle que l’on vit, créant ainsi une interprétation unique puisque personnelle. Le but du travail étant de rendre l’artiste un peu plus autonome à chaque séance, et d’ouvrir ses champs des possibles."


Chant Thérapeutique et Sacré


"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront."
René Char

CONTACTER VINCENT HEDEN

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

https://www.facebook.com/vincent.heden‬

Administration

127 rue Amelot
75011 Paris

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
#touteslesvoix

© ActeVoix 2022 - All rights Reserved.